15 février 2011

BACK HOME !

Il y a 5 jours de ça, je prenais le train pour quitter le Kerala et me rediriger vers Delhi, lieu de mon envol pour rentrer à la maison. Je me fascine pour le dernier coucher de soleil au dessus de la nature tropicale. La lumière orangée tapisse les rizières, cocotiers, et bananiers. A la porte, l'air chaud se glisse sur mon corps, rafraîchi ma transpiration. Je regarde le train percer l'horizon, donner la direction. Je ne peux que remercier la vie pour cette beauté, et remercier d'avoir pu vivre cette si belle experience. Un voyage, une fois de plus. Etre confronté à la différence, à la découverte d'une nouvelle culture, de nouveaux paysages, de nouvelles sensations. Etre pris dans la tourbillon de l'Inde, dans sa folie. Assis chez mon frère à Paris à écrire ces quelques lignes, le silence me fait étrange. Une vie sur la pointe des pieds, c'est l'impression que j'ai aujourd'hui sur notre culture et notre politesse après l’expérience brute de l'inde. Là-bas, on ne dit pas merci, chacun fait son devoir. On ne demande pas au gens de se pousser, on s'assoit, c'est naturel, légitime dans une population si dense. On ne s'excuse pas de vivre, de faire du bruit, d'être là. Le silence est rare alors j'ai appris par nécessité à le trouver en moi, a être en paix au milieu du trafic, à méditer au milieu du mouvement. Aujourd'hui, c'est comme si Paris manquait d'épices... amusant.

Le Kerala a cette magie tropicale, l'intensité d'une nature abondante. A l'aurore, les oiseaux hurlent la journée qui s'annonce. La chaleur vient vite, la transpiration coule sur nos corps sans efforts. Même la mer est parait-il trop dangereuse pour s'y baigner.  Et au milieu de cette force, il y a tout de même l'amour et la quiétude. L'ashram d'Amma est au bord de l'océan. Plus d'un millier de personnes sont rassemblées autour d'Elle et pourtant, l'ambiance est légère, propice au recueillement et à la dévotion, les journées sont magiques. Méditer, Chanter, se relaxer, aider l'ashram dans son fonctionnement et surtout se laisser entraîner par le courant, par la compassion débordante d'Amma qui lui fait embrasser le monde, construire des maisons aux sinistrés des catastrophes, construire des écoles (des universités même!) et des hôpitaux aux abords de l'asrham. De l'Amour en action, dans la matière, pour la délivrance de chacun. Ca me redonne de l'espoir, ca repousse le renoncement que je sens parfois s'installer avec l'âge.

Mais lorsque je ferme les yeux aujourdh'ui, c'est une autre femme qui m'apparait. Sri Siva Sakti Ammaiyar, ce petit bout de silence. Pourquoi une personne, un maître plus qu'un autre résonne en vous? Une vibration, qui pénètre la votre et vous calme, vous apaise, vous guérit, vous aime. C'est ce que je ressens lorsque je suis en présence de cette femme, je ressens ses années de méditations, de silence et à travers cela sa connexion à l'amour divin qui la traverse, qu'elle porte et qu'elle redonne. C'est une petite femme, mysterieuse et si forte à la fois. Après la mort de son mari, elle est partie méditer de nombreuses années sur une montagne du sud du Tamil Nadu avant de venir à Tiruvanamalai et qu'un ashram soit créer. C'est ici à Tiruvanamalai où, presque chaque matin, j'allais au Darshan. J'aimais y venir en avance pour méditer et subitement, quelque chose me faisait ouvrir les yeux et Sri Siva Sakti Ammaiyar était là, à nous regarder, à nous donner son amour, à rayonner. Tiruvanamalai aussi a quelque chose de magique. Certains l'attribuent à la montagne. Je me demande parfois si ce n'est pas la concentration de maitres et de chercheurs qui créent cette énergie qui vous fait coller à l'endroit. Peu importe, ce qu'il s'y vit est fort.

Alors après tout cela je me sens rempli, heureux, prêt à repartir, a mordre d'avantage dans la vie, à profiter de ce voyage éternel, si magnifique. Prêt à vivre, à chaque instant. Je suis content d'être là, de retour, de ne pas savoir ce que la vie me réserve et d'être ouvert et curieux de ses milles surprises. Je suis heureux de vivre.

Posté par ouestcharlie à 13:44 - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur BACK HOME !

Nouveau commentaire