10 décembre 2010

Birthday in Rishikesh

Il m'aura fallu bien une semaine pour arriver. Lacher mes peurs et me laisser aller au rythme de la vie a Rishikesh. Les premiers jours a Delhi ont ete un peu rudes et ont seme doutes et mefiance. Etait-ce vraiment ce que j avais a faire, venir en Inde? Arrive a Rishikesh, l'ambiance est plus calme. La ville se tient au cote du Gange, lui rendant homage. Et pourtant je met du temps a me laisser penetrer. Je suis retenu par l'apparence fortement touristique du lieu. Je doute : ville sainte ou travestie? Authenticite ou attrappe-touristes? L'offre de yoga, massage et panchakarma reflete ce versant. Et on vous le dira, c'est un supermarche, on peut se perdre dans ses rayons.

Alors, alors ... je fais du yoga, je me ballade ... ouef, j'ai cette insatisfaction, ce n'est pas vraiment ce que je suis venu chercher. Mais qu'est-ce que je suis venu chercher? Puis-je l'identifier? Attendre quelque chose, et sans pouvoir le nommer. Attendre la surprise, la revelation. Attendre. N'est-ce pas attendre ... d'etre decu ?!

Et puis ... laisser le temps au temps.

Je peux dire que je suis arrive apres avoir vecu une satsang a l'ashram de Sivananda. J'ai vu, j'ai senti, j'ai pu rentrer en moi parmis d'autres confreres que la soif spirituelle poussent a en faire autant, et meme bien plus! Je retrouve dans cet ashram la force de la meditation, de l'abandon a Dieu, de l'engagement dans une pratique, la profondeur de l'essentiel. Hare Rama!

A partir de ce moment, le voile s'est mis a glisser lentement de mon regard et de mon esprit pour apprecier la beaute. Le retour de nuit est un de mes moments favoris : les lumieres de la ville se refletent sur le Gange, le vent ride sa surface et souffle fort sur la passerelle que je traverse avec joie. Je me blottis dans ma couverture et ris de cette danse. Et au quotidien ce sont de petites scenes, auxquelles je peux etre sensible et qui me font m'unir, vibrer dans la joie. Je commence a voir et apprecier lámbiance indienne. La beaute de regards, le salut sincere de personnes que je croise chaque jour, la presence des vaches au milieu des rues, si belles. Savez-vous qu'elles raffolent des peaux de bananes? Ici pas besoin de composteur ! La tenue et l'expression des singes qui me rappelle etrangement ... et leur malice, quel malice, ah ici ils ne mourront pas de faim! Et le plaisir de faire des rencontres est dorenavent bel et bien la. L'envie d aller de l'avant, de decouvrir avec cette joie de l'enfant, de ne plus penser a ce qui aurait du etre fait. Maintenant, je suis la. Et il est si agreable de se satifaire du present.

Aujourd'hui, c'est mon anniversaire. J'y ai pense ces derniers jours et chaque fois, cela ma faisait revenir au moment present. "Birth-day", mais ma naissance est a chaque moment. A chaque pas, a chaque respiration je peux renaitre, toucher la joie qui est en moi, la joie d'etre la, en vie, de sentir la vie en moi, de sentir la magie de cette fraicheur dans les narines, la magie de ma poitrine qui s'ouvre, la magie d'un plat que l'univers tout entier a reunit ici. Alors "No Party", je savoure juste chaque instant, car chaque instant est un cadeau. Merci !

Et merci aux amis qui sont la, avec qui je partage ce quotidien et cette aventure commune du voyage. De voir leur passion, leurs yeux petillants, de ressentir leur soutient, ils ne le savent pas mais Marius, Ema, Hiro, Jocelyn et tant d'autres m'ont aide a revenir. Tiens pour mon anniversaire, je vais leur faire ce cadeau, je vais leur dire...

Je vous embrasse,
Charlie

Posté par ouestcharlie à 12:41 - Commentaires [2] - Permalien [#]


Commentaires sur Birthday in Rishikesh

    Bon anniversaire!

    Bon anniversaire Charlie! Avec un peu de retard...

    Je vais retrouver Elise et Damien aux Roulottes Russes ce soir... On boira à ta santé!

    Je t'embrasse

    Brice

    Posté par Brice, 12 décembre 2010 à 17:52 | | Répondre
  • Santé!!!

    A la tienne Charlie! Bon anniv'!

    Posté par elisoux, 13 décembre 2010 à 22:13 | | Répondre
Nouveau commentaire